Breaking News

Santé : quand des cardiologues du coeur font appel à l’intelligence artificielle

Une nouvelle technologie basée sur l’intelligence artificielle est testée par le Pôle Santé République de Clermont-Ferrand. Elle vient assister les cardiologues dans le traitement de certains types d’arythmie cardiaque.

La fibrillation auriculaire ou atriale est le plus fréquent des troubles du rythme cardiaque. Il touche 410 personnes sur 100 000 en France, selon Santé Publique France. Il est donc courant que des patients soient opérés pour des troubles de ce type. Afin d’assister les cardiologues dans leur mission, une technologie basée sur l’intelligence artificielle est actuellement testée au Pôle Santé République de Clermont-Ferrand.

Mélanie Reist, ingénieure de la société Volta qui développe ce produit, explique : « C’est un logiciel basé sur l’intelligence artificielle qui permet de détecter, au bloc opératoire, des signaux intra cardiaques pathologiques chez les patients, au niveau des oreillettes. L’algorithme a été entraîné avec une base de données de centaines de milliers de signaux annotés par des médecins experts dans l’analyse visuelle. Le système permet de reproduire l’expertise visuelle des médecins. »

Jeudi 3 mars, un patient atteint de fibrillation atriale est opéré au Pôle Santé. Antoine Roux, cardiologue interventionnel, explique ce dont souffre ce malade : « On traite un problème de rythme cardiaque. C’est un rythme anormal qu’on appelle une arythmie. Plus précisément, c’est la fibrillation auriculaire. Cette maladie correspond à une désorganisation du rythme cardiaque du patient qui va avoir un rythme trop rapide ou irrégulier.